L'Historique
Le Vignoble
du Clos des Moines
Les Travaux
de la Vigne
Les Travaux du Chai

Les Millésimes

Château la Rose Fillol
Articles à la vente
Contact et
plan d'accès
Liens


Description de l'étiquette
  A conserver
  Peut être bu
  A boire rapidement
 

Les Millésimes du Clos des Moines

Année Conditions climatiques Dates des vendanges Le vin  
Les dégustations et leurs commentaires sont réalisés suite aux mises en bouteilles des différents crûs.
1984 La pluie (150mm) et le froid à la floraison ont entraîné la coulure et le millerandage. Très bel été mais Septembre pluvieux et froid. 1ère semaine d’Octobre Vif et léger, de moindre concentration.
1985 Hiver très rigoureux, gel et neige (-18°c pendant 15 jours). Été très sec, très beau mois de Septembre. fin Septembre début Octobre. Petite quantité, mais excellente qualité : riche, tannique, équilibré, dense et velouté. Médaille d’argent au concours général des vins d'Aquitaine en mai 1986.
1986 Printemps pluvieux, été normal. Les pluies précédant les vendanges ont augmenté le rendement. Vendanges sous le soleil. 2ème semaine d’Octobre Moins concentré que les 85, il est toutefois chaleureux, harmonieux et élégant.
1987 Année de gel (-21°c pendant 3 jours). Les pieds déjà fragilisés du gel et de la sécheresse de 85 ont complètement gelés, donc baisse du rendement. Eté très sec, belle maturité. Vendanges en deux temps : soleil sur les merlots et pluies sur les cabernets. début Octobre Charmant, tendre et assez léger.
1988 Hiver pluvieux, bonne réserve d’eau. Les températures du printemps sont au dessus de la moyenne. L’été sec a permis une production de raisin de grande qualité et très sains. 1ère quinzaine d’Octobre Dense, élégant et harmonieux, d’architecture classique, bien équilibré, avec un bouquet fin et complexe.
1989 Année des records : la précocité, la chaleur, le soleil, une bonne pluie au mois d’avril, un été superbe : un état sanitaire parfait. 2ème semaine de Septembre Issus de conditions naturelles exceptionnelles, vin riche complexe et intense. Médaille de bronze au concours général des vins d'Aquitaine en 1990.
1990 Avec des moyennes identiques à 1989 et un mois d’août exceptionnellement chaud, les raisins furent très concentrés et les tanins très mûrs. 2ème semaine de Septembre Excellent millésime puissant, concentré aux tanins très mûrs, aux sensations charnues.
1991 Très mauvais départ, dans la nuit du 20 au 21 avril, le gel historique (-7°c) et le grésil ont ravagé 80% du vignoble. Un second bourgeon sorti que fin mai, a bénéficié de bonnes conditions, mais pas suffisamment d’ensoleillement. Beaux raisins mais très petite quantité. le 5 et 6 Octobre Fruité, souple et équilibré.
1992 La vigne est reposée de l’année 91. Grosses sorties de raisin, donc beaucoup de travail en vendanges vertes au mois d’août afin de privilégier la qualité à la quantité. du 25 Septembre au 10 Octobre Millésime souple, très plaisant, peu concentré.
1993 Printemps clément, belle floraison, magnifique mois d’août. Temps mitigé pour les vendanges. du 25 au 28 Septembre Vin fin, élégant, structuré, belle richesse aromatique et tanique. 1er millésime du Clos à bénéficier de l'appellation St Emilion Grand Cru.
1994 Printemps correct, une floraison début juin, très beau mois de juillet. Temps mitigé pour les vendanges. 17 au 24 Septembre Vin aromatique bien charpenté, complexe, dense et équilibré.
1995 Très beau printemps, été chaud, un début d’automne capricieux, radieux ensuite. 17 au 25 Septembre Vin riche, élégant, complexe, généreux, texture ronde et puissante.
1996 Joli mois de juin, juillet chaud, août nuageux ce qui a ralenti l’activité végétative d’autant plus que les nuits de Septembre furent très fraîches (5°c) avec des journées très ensoleillées et quelques orages. 26 Septembre au 3 Octobre Beau vin complexe, concentré, bien structuré et d’un bel équilibre, parmi nos plus belle réussite.
1997 Précocité du débourrement, froid et pluie en mai juin sur la floraison qui s’étala sur un mois au lieu d’une huitaine de jours habituellement. La maturité sur une même grappe n’était pas homogène. Très beau tout l’été, arrière saison exceptionnelle mais vendanges délicates en effet, sur une même grappe se trouvaient des baies mûres et d’autres violacées. 13 au 25 Septembre Vins de grand plaisir très aromatique,bien équilibré, souple, élégant et fin.
1998 Année précoce, belle floraison, très beau mois d’août. Pluie et chaleur début Septembre favorable à la maturité. 26 au 30 Septembre Puissance magnifique de la texture de tanins mûrs et fins, vin charpenté et équilibré.
1999 Année précoce et chaude, jolie floraison, légèrement humide en Septembre. Très beau temps pour les vendanges. 18 au 25 Septembre Millésime séducteur, fin, souple et élégant, plein de charme et d’équilibre. Médaille de Bronze à Bordeaux en 2001.
2000 Très beau sur la floraison mais orageux. Début juillet pluvieux puis très chaud, orageux. Superbe temps pour les vendanges. 16 au 27 Septembre Excellent millésime complexe, concentré, élégant, aux tanins bien mûrs et remarquablement équilibrés.
2001 Très beau, très chaud (30°c le 30 mai) sur la floraison avec quelques averses en juin. Pluies fin juillet, puis beau, orageux, nuageux en août. Très beau à partir de la fin août. 29 Septembre au 9 Octobre Vin très flatteur, nez riche tanins soyeux. Vin plaisir.
2002 Quelques gelées mais pas de grand froid. Printemps pluvieux, nuageux venteux (seulement 3 belles journées). A partir de juin, enfin du beau temps chaud entrecoupé d’averses. Manque d’ensoleillement. Le soleil n’arriva qu’à partir du 15 août. 5 au 12 Octobre Vin très concentré. La couleur, les arômes et la structure témoignent d’une belle structure tanique, vin riche d’une grande complexité.
2003 Très beau mois de mai.. Tempête localisée le 24 juin qui coucha les branches. Année de canicule. Beaucoup de feuillage mais peu de fruits. Très mûr. 14 au 17 Septembre Vin très parfumé, au nez très expressif, vin rare, concentration exceptionnelle.
2004 Mai, juin beaux avec une floraison très rapide sur 8 jours. Juillet sec, chaud et orageux jusqu’à mi Septembre puis nuageux. 30 Septembre au 13 Octobre Très riche couleur, arôme de framboise, fraise, cassis. Belle structure, acidité exceptionnellement élevée, grande garde.
2005 Fortes gelées en mars, mais la température remonte largement en fin du mois, et ces chaleurs se répètent jusqu'en juin : temps idéal pour la fleur. Juillet et août sont très nuageux ponctués de faibles orages, mais un plein soleil pour la récolte assure une rare richesse des baies ! 17 Septembre au 1er Octobre Avec sa grande réputation de vin complexe aux tanins fondus et aux arômes de fruits rouges voire noirs. Et c'est vous qui comme d'habitude allez être juges du "Clos des Moines".
2006 Petites gelées en mars, puis pluie jusqu’à mi-mai, avec des températures atteignant 26°C, ce printemps est idéal. Juin et juillet chauds et orageux, août nuageux est à peine arrosé. En Septembre le thermomètre monte puis redescend. Les vendanges sont animées par une tempête. 23 Septembre au 6 Octobre Boisé, subtil, vin tendre avec une belle longueur aromatique, ensemble élégant.
2007 Un mois de mars brumeux et froid et des averses glacées jusqu’à la mi-avril. Le printemps et l'été verront alterner pluie, averses orageuses et belles journées. Il faudra attendre le 25 août pour avoir un ciel bien dégagé. Puis le contraste entre hautes températures diurnes et fraicheur nocturne est idéal pour une excellente maturité des baies ! 19 Septembre au 4 Octobre Belle robe grenat intense aux reflets rubis. Nez à dominante de petits fruits rouges, étoffé de notes d'épices douces par un joli boisé. La bouche est ample, les tanins fins mais encore fermes sont adoucis par une belle longueur aromatique richement fruitée.
2008 Février et mars particulièrement doux, mais les gelées d'avril font des dégats sur les jeunes pousses et rameaux, les premières feuilles brunissent et sèchent, les bourgeons primaires ne débourrent pas, voilà 10 jours de perdus et une récolte diminuée. Mois de mai idéal, juin comme l'été sera mitigé, mais lumineux. Et là encore c’est à partir du 25 août qu’une grosse vague de ciel bleu arrive pour finaliser la maturité du raisin et assurer une très belle récolte. 4 Octobre au 15 Octobre Couleur rubis profond au disque carmin. Nez fermé s'ouvrant à l'oxydation sur des notes fruitées relevées de muscade. Attaque souple pour une pouche puissante aux tanins bien enrobés. La longue garde de ce vin ne fait aucun doute.
2009 Grosse tempête dans la nuit du 23 au 24 janvier. Après une fin d'hiver calme, la nuit du 12 au 13 mai une violente tempête de grêle s’abat sur le Saint Emilionnais, faisant des dégâts catastrophiques. Le Clos moins touché verra tout de même sa récolte amputée d’un bon quart. La chaleur se présente par la suite, avec des orages en juillet. Enfin Septembre, très sec également, réunit des conditions idéales, avant les 19 et 20 un orage et ses 70 mm de précipitations qui sont une vraie bénédiction pour les raisins ! Le soleil revient aussitôt permettant une fin de maturation rêvée. 27 Septembre au 4 Octobre Belle robe amarante brillante. Nez généreux aux parfums de fruits rouges cuits réhaussé d'agréables notes boisées. Souple à l'attaque, ce vin se révèle charnu puis puissant. Vin de grande garde.
2010 Hiver froid (-7°C) puis pluvieux. Le printemps est chaud, jusqu’à 30°C fin avril puis couvert mais sec en mai et à nouveau chaud voire très chaud au moment de la floraison, le temps idéal. Le début de l’été est très chaud, on approche les 40°C mais les nuages tamisent la lumière, le parfait été œnologique. Il faudra attendre mi-août pour un orage avec des précipitations significatives permettant le grossissement des baies et leur bonne véraison. Les chaleurs de la fin d’été permettent un mûrissement exceptionnel, les vendanges se font sous le beau temps. 27 Septembre au 8 Octobre D’un rouge carmin profond au disque violine, son nez au bouquet discret nécessite une bonne aération pour se révéler en une multitude de parfums de confitures et de fruits confits où se mêlent les senteurs d’épices douces. La bouche est puissante, riche d’arômes ; les tanins serrés et polis assurent quant à eux la grande garde de ce millésime exceptionnel. Apogée prévue autour de 2019.
2011 A l’hiver humide et peu froid succède un printemps orageux. Les accalmies arrivent fin mai pour la floraison, (ouf !) et laissent la place à un mois de juin particulièrement arrosé. Un pic de chaleur fin juin (3 jours à 40°C) vient échauder les grappes exposées à l’ouest certaines en tomberont ! L’été sera gris sans grosses chaleurs. Mais fin Août la remontée des températures permettra une maturité optimale nous donnant la possibilité de vendanger « à la carte ». 9 au 22 Septembre Brillant, rouge profond, ce millésime au nez fruité élégamment toasté est déjà accessible dégusté sur des viandes rouges. Son équilibre et ses tanins polis permettront de profiter de ce cru pendant plusieurs années. Apogée prévue fin 2016, pensez à l’aérer avant de le servir.
2012 Avec ce mois de janvier chaud, le souvenir de 1956 est présent, confirmé par le 1er jour de février qui ne dégèle pas, les températures chutent, la neige aussi (10 cm d’épaisseur figés par 10 jours de gel en dessous de -12°C). Le dégel a lieu mi-février mais les gelées matinales courent un mois de plus. Fin mars le temps se réchauffe enfin (25°C). Avril est capricieux se révélant malsain le 16 avec une gelée sur la végétation déjà bien visible. Le temps reste frais malgré l’ensoleillement jusqu’à fin mai puis devient en Juin particulièrement orageux et pluvieux s’étalant jusqu’à la mi-juillet. Puis le temps se met au beau (autour de 35°C) jusqu’au 25 Août où un bel orage fait chuter la température de 10°C et perturbe le temps. Les fortes chaleurs reviennent le 4 Septembre. Un autre orage survient le 23 mettant un terme à l’été. Les vendanges se déroulent sous un ciel mitigé. 28 Septembre au 6 Octobre Belle réussite pour ce millésime qui vous surprendra par sa richesse et la puissance de ses arômes. Vin sombre au nez opulent présentant un très bel équilibre en bouche. Grande garde. Apogée dans 7 à 8 ans. Actuellement, une bonne aération s’impose pour profiter de ce beau millésime sélectionné par le Guide Hachette 2016.
2013 Hiver surtout humide, quelques gelées significatives (-7°C au plus froid), retour des oiseaux migrateurs dès mi-février. Remontée des températures tardive (23, 25°C) à partir du 13 avril. Mai est orageux, apportant son lot de pluies, Juin est pareil avec 5 à 10°C de plus, Juillet suit la même voie, les orages s’intercalent dans une période chauffée à 30, 35°C. Seulement 20 mm de pluie en Août, les températures sont stabilisées autour de 30°C. Le gros retour des précipitations en Septembre (5 à 8 mm par jour), nous oblige à une surveillance accrue de l’état sanitaire du vignoble, les cartes météo ne laissent prévoir aucune amélioration, la décision est prise le 1er Octobre de vendanger rapidement pour prendre de cours la dégradation des raisins. 1er au 6 Octobre Vin charmeur au bouquet de fruits mûrs étoffé de notes d’un joli boisé (fruits à coque, épices douces) voués à se fondre rapidement. La structure encore un peu ferme se fera vite élégante. Apogée prévue autour de 2017.
2014 Hiver doux et humide, une seule « vraie » gelée à -8°C. Seule une belle pluie fin avril contraste avec ce printemps sec qui fût doux au début puis vite chaud avec des températures autour de 25°C. La fin du printemps se fait passer pour l'été : plus de 25°C en mai et supérieur à 30°C en juin sans beaucoup de pluie. L'été débute humide puis survient une période de fortes chaleurs fin juillet qui laisseront place à une fin d'été orageuse et couverte à environ 25°C. Il faudra attendre Septembre pour repasser la barre de 30°C et ce pendant 3 semaines. Puis viendra l'automne, avec un rafraîchissement autour de 25°C sous un beau ciel dégagé : les vendanges sont là dans de superbes conditions. 5 au 14 Octobre Belle intensité colorante, nez de fruits mûrs, confiturés relevés par un boisé délicat aux nuances épicées, quelques notes florales. L’ensemble de la bouche est harmonieux, rond et joliment charpenté. Très beau millésime voué à la garde. Apogée au-delà de 2020.
2015 Hiver frais avec des petites gelées régulières entrecoupées de pluies. Le temps restera gris et il nous faudra attendre avril pour un retour significatif des chaleurs, jusqu’à 28 degrés. Le printemps restera chaud avec des températures supérieures aux 30 degrés durant mai et juin.
L’été lui, marqué par les fortes chaleurs avec des pointes à 39 degrés pendant le mois de Juillet se continuera avec Août à peine moins chaud permettant un beau murissement des raisins aidé en ce fait par quelques pluies idéalement placées. Septembre sera chaud et beau avec des températures autour de 25 degrés.
De bonne heure, les vendanges commencent le 15 Septembre par les Malbecs, se poursuivent par les Merlots durant la fin du mois alors que les Cabernets bien mûrs eux aussi seront vendangés le 1er Octobre. La belle arrière-saison permettra quant à elle un beau début d’élevage.
15 Septembre au 1er Octobre De couleur soutenue, ce vin affiche tout de suite son haut degré de maturité. La palette aromatique s’en trouve légèrement décalée vers petits fruits rouges bien mûrs et baies noires. Le choix de la qualité des chênes d’élevage parachève la belle harmonie de ce très beau millésime. Apogée vers 2025.
2016 Hiver particulièrement pluvieux avec seulement quelques petites gelées. Moins frais le printemps est tout autant arrosé. Une belle fenêtre de soleil survient au moment de la fleur : fait rare en moins de 5 jours tout a fleuri ! La pluie revient aussitôt jusqu’à mi-juin, puis la bascule se fait : la fin du mois et l’été seront très beaux, chauds avec juillet, août et début septembre particulièrement secs. Le temps du mois d’août plus orageux nous délivrera du blocage de la véraison par une pluie fine continue deux jours avant de redevenir sec et chaud.
Il faudra attendre les 13 et 14 septembre (22 et 8mm de pluie) pour libérer les maturités des merlots, assurer le gonflement des baies, réenclencher la maturation des cabernets et sauver de la détresse hydrique les plantations de l’année et d’un an.
Les vendanges commencent le 26 septembre et le temps toujours particulièrement beau et sec permettra de ramasser dans d’excellentes conditions les cabernets et derniers merlots le 13 Octobre.
26 Septembre au 13 Octobre Couleur intense pour ce millésime exceptionnel dont la multitude d'arômes déjà présents est stupéfiante ! La garde le bonifiera encore, permettant l'ouverture totale du nez et le fondu des tanins. Millésime de référence. Apogée lointaine.
A la vente
2017 Après un hiver assez froid (jusqu’à -10°C) le printemps débute avec douceur autour de 20°C sous des passages pluvieux et orageux. Le mois d’avril voit les températures monter rapidement, le débourrement va très vite et le vent établit au Sud tourne Nord/Est le 25, les températures chutent, puis la pluie, puis un gel sévère frappe les 27 et 28. Seules les parcelles abritées des bois environnants sont épargnées soit près de 2 hectares. Le travail de la saison sera en deux temps, les vignes non gelées, puis les autres. A la différence de mai, juin est chaud en plus d’être pluvieux. La bascule de l’été se fait sentir, fortes chaleurs et peu de pluies en juillet et août.
Les vendanges débutent le 20 septembre pour les vignes non gelées sous des températures agréables et après les averses. Ces conditions se maintiendront pour la récolte des autres vignes qui se finira elle le 8 octobre : l’histoire d’un miracle qualitatif.
20 Septembre au 8 Octobre Jolie couleur pour ce millésime au nez élégant agrémenté de notes de baies rouges et noires enveloppées d'épices fines. En bouche l'attaque est assez souple puis développe une agréable structure tannique déjà ronde. Les arômes se révèlent nombreux et la fin de bouche délicate. Le mûrissement de ce vin devrait prendre quelques années, et atteindre son apogée dès 2023.
2018 Seules quelques gelées s’immiscent dans cet hiver et ce début d’année si pluvieux. Il faudra attendre la seconde partie d’avril pour une franche montée des températures. Ces conditions éprouvantes se maintiendront jusqu’à l’arrivée de l’été qui verra les fortes chaleurs s’installer et les pluies cesser. Les différents cépages et clones fleuriront chacun leur tour au gré des conditions favorables. Les douces pluies d’un orage le 9 août et le retour immédiat des températures élevées permettront des conditions de véraison et maturité excellentes.
Les vendanges débuteront le 22 septembre par 29°C et s’étireront jusqu’au 8 octobre après quelques pluies et une légère baisse des températures.
22 Septembre au 8 Octobre Les reflets rubis de ce vin carmin, les arômes de petits fruits mûrs mêlés aux senteurs d'épices douces et l'attaque toute en souplesse de ce millésime tempèrent la jeunesse de ce cru révélée par la puissance de ses tanins. L'élevage en fût de chêne enrobe cette structure permettant à ce millésime d'accompagner viandes rouges, fromages de caractère et desserts chocolatés dès à présent.
De grande garde ce vin se bonifiera pendant encore 4 à 5 années et se gardera dix années de plus dans de bonnes conditions de conservation.

A la vente
2019 Le début d’hiver est doux mais plutôt humide, puis les températures baissent sans chasser les pluies. Le printemps marque nettement l’arrivée de la belle saison. Un orage de grêles le 25 avril faisant peu de dégâts perturbe le temps. La couverture nuageuse se maintient tout mai et juin, durant ce dernier les températures sont supérieures à 30°C avec une pointe à 40 : une étuve ! Juillet et août suivent ces températures mais sous un ciel dégagé avec seulement 2mm de pluie le 19 août. Les températures autour des 30 degrés de ce début septembre chutent d’une dizaine de degrés après des pluies en milieu de mois.
Les vendanges commencent le 26 septembre au rythme alterné de belles journées et de celles de pluie d’orages. Les conditions sanitaires se dégradent la décision de finir de vendanger avant que cela soit préjudiciable est prise : le 7 octobre tous les raisins sont en cuves.
26 Septembre au 7 Octobre Le vermillon intense de la couleur indique la belle maturité phénolique des raisins pour ce millésime confirmé par la richesse de sa palette aromatique. Le nez s’ouvre à l’aération se révélant opulent. Les notes d’épices douces laissent rapidement place à des senteurs de petits fruits et baies rouges et noires.
L’attaque est franche, la bouche de belle structure confirme la maturité des tanins. Encore un peu fermes, ces derniers voués à se fondre assureront la grande garde de ce vin.
Apogée prévue vers 2025.

A la vente
2020   12 au 28 Septembre Millésime à la maturité exceptionnelle. Belle densité colorante carmin aux reflets sombres, le nez se révèle déjà généreux et d'une belle palette aromatique allant des petits fruits rouges frais jusqu'à ceux plus impérieux de fruits confits en passant par des notes de petits fruits noirs, l'ensemble rappelant des fragrances de confiture. La bouche est ample et d'une douce sucrosité obtenue par une combinaison du glycérol du vin et des tanins apportés par l'élevage en fûts de chêne.
Voué à se conserver de nombreuses années, ce millésime 2020 présente la particularité d'être disponible si jeune.
Garde estimée à plusieurs dizaines d'années dans une bonne cave, apogée dans 5 à 7 ans.

A la vente

E.A.R.L. Ménager - message@closdesmoines.com | Mentions légales

Le site web du Clos des Moines a bougé !
La nouvelle adresse est : https://closdesmoines.com/, n'hésitez pas à mettre à jour vos favoris.
Si vous avez la moindre question, notre nouvelle adresse courriel est : message@closdesmoines.com.
Merci !

Aller vers le nouveau site

Fermer cette fenêtre